Ce séjour aux Maldives combinait deux croisières plongée sur les navires de la flotte Emperor Divers Maldives : « Best of Maldives » sur l’Orion, qui explore la partie centrale des Maldives et « Manta Madness » sur le Virgo, qui explore la partie centrale et remonte un peu vers le nord (Baa Atoll).

Je vais une fois de plus laisser « parler » la vidéo, les excursions étant plutôt rares dans ce pays très sujet à polémique en raison du contraste saisissant entre le luxe insouciant des resorts et autres palaces d’une part, et le non-respect des droits de l’homme d’autre part, ce qui vaut à cette destination en apparence paradisiaque de faire l’objet d’appels au boycott depuis des années.

Je n’entrerai pas dans la polémique. Nous étions allés aux Maldives avant d’apprendre à plonger, en 1996. Nous y sommes retournés cette fois pour plonger, et je suis forcé d’avouer que malgré ce qui se passe dans ce pays et malgré les séquelles laissées par El Ninõ il y a des années (coraux « blancs » et flore très endommagée), la faune est très présente, les requins sont là en nombre important, avec même de très nombreux requins juvéniles, ce qui laisse vraiment entrevoir une amélioration des conditions de vie sous-marines et un repeuplement massif de ces eaux. Même les fonds marins ne nous ont pas semblé si abimés.

Bref, vous l’avez compris, ce fut une belle surprise aquatique, avec requins gris à foison dans les passes, requins baleine et raies manta à gogo, et quelques plongées de nuit vraiment mémorables au milieu de dizaines de requins nourrice et de raies pastenague !

Les conditions de voyage à bord des deux navires ont été excellentes, avec un plus incontestable pour l’Orion, plus confortable que le Virgo. IDem pour les conditions d’encadrement des plongées.

Ce qui nous a déçu le plus : la baie de Hanifaru dans l’atoll de Baa, réputée pour ses « escadrilles » de raies manta : on peut en observer parfois plusieurs dizaines simultanément et vous trouverez sur le net des vidéos aériennes très impressionnantes de cet endroit. Nous y étions pourtant à la bonne période (nouvelle lune), mais peut-être un peu trop en fin de saison qui s’étale de de juillet à octobre. Bref, nous n’avons pas vu une seule manta. Et à vrai dire, à bord de l’Orion où nous avions passé la première semaine, le skipper semblait très sceptique concernant Hanifaru  : les raies y viennent de plus en plus aléatoirement et c’est une véritable loterie. De plus il faut savoir que depuis quelques années le site est très protégé par des rangers et réglementé pour éviter de perturber les raies (ce qui est évidemment une bonne chose). Il n’est par exemple plus possible d’y faire des plongées bouteille, mais juste du snorkeling, en nombre limité.

Donc foncez sur les croisières « centrales » (Rasdhoo Atoll, Ari Atolls Nord & Sud, Vaavu Atoll, Male Atolls Nord & Sud), vous ne le regretterez pas.

Vidéo avec Canon G7 x et Dji Mavic Pro